Portrait EMiL.jpg

Emilie Besse

Fondatrice Happy Shala

A 24 ans, la découverte d'une maladie arthrosique m'oblige à changer mon hygiène de vie et mes pratiques sportives . Le cœur et le corps lourds, je bouleverse mes acquis et savoirs corporels et m'éloigne alors des intenses activités physiques dont j'étais jusque là amoureuse : course à pied, snowboard, montagne, danse, goût affirmé pour le dépassement de soi... Malgré la colère et le sentiment d'injustice le Pilates et le Yoga m'aident à panser les manques et les blessures de mon corps que la médecine occidentale ne peut à ce jour calmer.


CATHOU_IMG_9371.jpg

Catherine Micheletti

ASSOCIEE Happy Shala TERRE

Le sport a toujours eu une place centrale dans ma vie. Danse classique, barre à terre, athlétisme, course à pied ... pour plonger dans les émotions et les défis. 
A 28 ans, j’ose enfin mettre entre parenthèses tout mon passé professionnel pour passer mon diplôme d'éducateur sportif, et prendre ce chemin du cœur qui germe depuis tant d’années … 


Portrait Cécile Aout 2017 copie.jpg

Cécile Reboul

ASSOCIEE Happy Shala TERRE

Mes premiers cours de Pilates et de Yoga avec Emilie Besse bouleversent mes pratiques sportives et bouleversent un peu ma vie... me faisant réaliser à quel point notre corps est le réceptacle de toutes nos émotions et à quel point il est important de lui apporter le plus de bienveillance possible pour aider à apaiser le mental. Je décide alors de pousser un peu plus ma pratique. Petit à petit les verrous, les tensions semblent se débloquer, les douleurs et maux s’espacent. Les pratiques de yoga deviennent mon sanctuaire, un temps pour moi en conscience.


fe640ab7-5a2f-407e-a7bf-aa85bcfdabbd.jpg

Vanessa Haubrich

ASSOCIEE Happy Shala TERRE

C'est lors d'un de mes voyages en Thaïlande, blessée suite à un entrainement trop intensif de boxe thaïe que j'ai décidé de m'initier au yoga, afin de mieux écouter moncorps et les besoins de celui­ci. J'ai dû décidé de travailler plus profondément les étirements de récupérations nécessaires à ma blessure et j'ai découvert finalement un univers encore plus fascinant. Du souffle à la méditation, en passant par les postures travaillées par les ouvertures des tissus connectifs du corps, le yoga est vraiment devenu mon mode d'être à moi et au monde.


Manon.jpg

Manon De Lavaissière

Grenobloise, j’ai toujours pratiqué des sports propres au cadre qui m’entoure (ski, snowboard, vélo). Il y a 5 ans, j’ai eu envie d’autre chose, j’hésitais à reprendre la danse classique et c’est par hasard que j’ai découvert le Pilates avec Émilie: une (deux;-) révélation(s)! Outre la passion que cette pratique a provoquée, elle résonne avec ma profession de sage-femme. Après mon diplôme, j’ai d’abord travaillé en milieu hospitalier dans plusieurs maternités, ainsi qu’à Madagascar dans un cadre humanitaire.


MARIE Schabat portrait.jpg

Marie Schabat

Il y a 6 ans, la pratique du Pilates puis du Yoga ont changé ma vie. Ce fût une révélation, une renaissance. Un corps transformé, plus solide et un esprit apaisé. A la quarantaine j'ai eu envie de faire une pause dans ma vie professionnelle pour me consacrer à ce qui m’animait et passer plus de temps avec mon fils alors âgé de 8 ans.


Anouk Landrieu portrait.JPG

Anouk Landrieu

Thérapeute énergéticienne et holistique depuis une quinzaine d’années, et depuis toujours émerveillée par la vie, j’ai passionnément exploré de nombreux chemins, où mes formations (énergétique, kinésiologie, naturopathie, thérapie cranio-sacrée, massages, relaxation psycho-sensorielle, communication bienveillante... puis méditation pour adultes et enfants) se sont enrichies de mes pratiques personnelles : yoga, danse improvisée et contact-improvisation, kiryuho, continuum mouvement, mouvement régénérateur...


P1050197 photos yoga Marion (6).JPG

Marion Giroud

Installée au Québec, je découvre de façon tout à fait fortuite une école dédiée à la pratique du yoga Ashtanga en 2003. Rapidement, je « tombe en amour » avec les sensations que me procurent cette nouvelle discipline et me mets en quête de découvrir différentes approches. L’équipe de Lyne St Roch puis Marc et Joanne Darby seront mes références.


YOHANN TACHE-JANY Portrait.JPG

Yohann Tache-Jany

Passionné de montagne, de sport de glisse et de voyages, je découvre par hasard en 2011 le Zhi Neng Qi Gong lors d’un stage d’initiation à l’Alchimie par le biais de la spagyrie. Ces deux arts ne cesseront dès lors d’éveiller ma curiosité et de me pousser à les expérimenter.